Les orris

Autrefois, les bergers qui faisaient pâturer leurs troupeaux en montagne l’été, construisaient des orris.

Un orri est une petite cabane en pierres sèches, de forme arrondie, avec un trou dans le toit pour laisser passer la fumée du foyer qui réchauffait le berger.

A côté de cet abri, on trouve généralement un petit corral où les bêtes restaient pendant la nuit.

Ces cabanes d’estive sont caractéristiques des Pyrénées et de la Cerdagne. On les trouve aussi en Provence où on les appelle des bories.

Dans nos montagnes, on en trouve encore à moyenne altitude (par exemple dans la vallée d’Eyne, aussi vers la Calme ou dans la forêt d’Egat).

Ces habitations faîtes avec les pierres que le berger trouvait sur place, témoignent d’un savoir-faire d’élaboration certain, que ce soit pour construire la cabane mais aussi le petit mur d’enceinte qui entoure le corral.

Vous aurez peut-être la chance d’en apercevoir lors d’une balade. Ce sont des témoignages émouvants d’un temps pas si lointain de la pratique du pastoralisme en montagne.

1 réflexion sur « Les orris »

  1. Bonjour,
    Votre documentation d’une manière générale, est riche et bien documentée, quel que soit le sujet abordé. Elle est présentée avec une sensibilité particulière qui est celle d’un vécu personnel. Cela m’est d’autant plus agréable, que j’ai vécu à Font-Romeu, comme mes parents et grands-parents paternels.
    Merci !
    Bernard ESTEBE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *