Le Christ-Roi de Font-Romeu

 

L’église de Font-Romeu, située en contrebas du Grand Hôtel, porte le vocable du Christ-Roi. Devant, s’élève une sculpture cruciforme monumentale du même nom.

Voici en quelques mots l’histoire de cette sculpture et sa signification.

Dans les années 1950, un riche industriel barcelonais du nom de Doncel séjourne en vacances à Font-Romeu, où il possède une résidence secondaire. Il est également  propriétaire du Castel Negro (aujourd’hui démoli) qui se dresse alors sur un terrain proche de l’église. Monsieur Doncel fait don d’une partie de sa propriété à la communauté chrétienne pour la construction d’un sanctuaire. Faute de moyens, on y aménage d’abord une simple crypte, sur laquelle viendra s’élever l’église actuelle.

La statue du Christ-Roi manifeste également la générosité de Doncel. Ce dernier a fait appel  au sculpteur catalan, Emili Colom, pour sculpter dans un bloc de marbre de Carrare une réplique du célèbre Cristo Redentor, oeuvre  de Paul  Landowski, qui domine la baie de Rio de Janeiro.

28 ans après le couronnement de la « Morenette » de Font-Romeu (les 4-5 août 1926), le monument est inaugurée le le 31 octobre 1954 . Il sera consacrée le 3 juillet 1955 en présence d’une foule transfrontalière et de nombreux représentants du clergé et des pouvoirs publics.

Le visage de la statue est inspiré du visage de celui du Saint-Suaire de Turin. La taille de la sculpture est de 8 mètres. Pour la sculpter, Emili Colom et ses cinq assistants ont mis quatre mois et demi.

                                        

Chaque dernier week-end de novembre, les catholiques célèbrent la fête du Christ-Roi. Marquant la fin de l’année liturgique avant le temps de l’Avent, cette solennité célèbre Jésus le « Christ-Roi de l’Univers ».

La fête du Christ-Roi étant liée au retour du Christ, elle est porteuse d’une espérance phénoménale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *