L’Aplec du 8 septembre

  1. L’Aplec de Font-Romeu, traditionnellement célébré le 8 septembre, fait partie des fêtes religieuses données en l’honneur de la Vierge à travers toute la Cerdagne.

Le traditionnel pèlerinage, dont l’origine remonte à la légende de l’Invention (voir article sur l’Ermitage) est  un important rendez-vous pour la communauté pastorale du diocèse de Perpignan et, plus largement, pour la population de la Cerdagne, du Capcir et du Haut Conflent.

Le matin, la statue de la Vierge est conduite en procession jusque dans  la prairie en face de l’Ermitage. Les fidèles, venus de tout le Roussillon et de l’autre côté de la frontière, assistent ensuite à la messe  célébrée par l’évêque de Perpignan, secondé par les vicaires généraux,  les prêtres des communautés de paroisse et des séminaristes, secondés par les Caparuxes de la Confrérie de la Sanch.

Après la messe, la foule reconduit la statue en procession jusque dans la cour de l’Ermitage en chantant des goigs (chants aux origines très anciennes) en catalan. Le moment est venu pour les danses de Sardane  au son de la musique d’une cobla.

L’après-midi, la statue est reconduite en procession jusqu’à l’église d’Odeillo où elle demeurera jusqu’au dimanche de la Trinité. Cette procession est appelée despedida ou baixar.

Depuis toujours, l’Aplec de Font-Romeu mêle ferveur religieuse et fête populaire. Sardane, stands de camelots, pique-nique dans la forêt : l’événement est aussi l’occasion pour la communauté de se retrouver et de fêter la fin de l’été.

L’Aplec a connu plusieurs dates marquantes.

Notamment, au XXè siècle :

  • le 8 septembre 1914, les festivités sont annulées au profit d’une célébration uniquement religieuse. Une quête est faite au profit de la Croix Rouge.
  • en 1926, sous l’impulsion de Monseigneur Carasalade du Pont, la Vierge de Font-Romeu est couronnée lors d’un Aplec religieux et littéraire organisé les 4 et 5 août. Lire ici.
  • le 8 septembre 1944, la Vierge de Font-Romeu est portée en procession à travers toute la Cerdagne. De retour à l’Ermitage, elle est offerte à l’adoration des fidèles, entourée des Vierges de Belloch et d’Err.
  • l’année suivante, le 8 septembre 1945, la célébration était empreinte d’une ferveur particulière car la foule comptait beaucoup d’anciens prisonniers et déportés.
  • lors de l’Aplec du 8 septembre 1969, on inaugura la restauration de « l’Antique Chapelle » de l’Ermitage en présence du cardinal Tisserant, de l’évêque du diocèse Bellec et du maire de la commune, René Chamayou. Voir plaque commémorative à côté de la fontaine, dans la cour de l’Ermitage.

Plus récemment, en 2014, la messe du 8 septembre a été dite par l’évêque de Perpignan et  l’évêque de la Seu d’Urgell (qui est également coprince de la Principauté d’Andorre avec le président de la République française).

En 2020, en raison des conditions sanitaires liées au Covid-19, l’Aplec du 8 septembre a été annulé.  Gageons qu’en ce jour, plus d’un regretteront de ne pas entendre les goigs s’élever dans le ciel de Font-Romeu !

Goig (musique et chant), 1895, Bibliothèque universitaire de Perpignan. Fonds Grando

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *