Connaissez-vous le « Font-Romeu »?

Heureux le Romeufontain ou le visiteur en villégiature dans la station qui a pu savourer le « Font-Romeu », ce délicieux « gâteau de voyage » inventé il y a plus de 70 ans, fruit du savoir-faire de la maison Lacombe, fondée par Gabriel Lacombe, chef pâtissier du Grand Hôtel.

Les Lacombe (à droite) devant leur élégante pâtisserie-salon de thé. Gabriel Lacombe, natif de Saint-Etienne a été le chef pâtissier du palace. A gauche, Madame Cayrol.

Depuis lors, ce fleuron de la gastronomie locale rappelle à nos yeux et à nos papilles l’âge d’or  de la station : enveloppé d’un bel emballage doré agrémenté d’un joli dessin, ce délice, dont la recette (secrète, comme il se doit) associe, de mémoire, fruits confits, génoise fondante et couverture d’amandes effilées, le tout sublimé par un alcool parfumé, était souvent offert comme viatique au visiteur qui quittait la station ou expédié à l’ami(e) ou à l’étudiant(e) exilé(e) « dans le nord » (forcément brumeux) pour l’aider à se souvenir de ses montagnes natales.

Et là, quelle merveille !

Dégusté à petites bouchées, le gâteau pouvait se conserver pendant des jours et des jours sans rien perdre de sa saveur.

Ainsi, de « gâteau de voyage » en « gâteau voyageur », la réputation de cette pâtisserie a eu tôt fait de dépasser les limites de la Cerdagne !

Ces quelques lignes témoignent de la reconnaissance émue de générations de gourmands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *