Un peu d’histoire

Avant le XXe siècle,  Font-Romeu n’existe pas encore

Seul existe le village d’Odeillo occupé depuis le néolithique et qui s’est développé au Xe siècle. En contrebas du village, se trouvent quelques fermes qui forment le hameau de Via. Bien au dessus d’Odeillo se dressa, dans la forêt, la chapelle primitive de l’Ermitage qui date du XIIIe siècle et dont l’histoire est  à l’origine du nom de Font-Romeu : la fontaine (font) du pèlerin (romeu : celui qui se rend à Rome).

      

L’histoire de Font-Romeu est relativement récente

En effet, en 1903, quelques chalets sont construits au-dessus d’Odeillo. En 1911, la « Société des Chemins de Fer et Hôtels de Montagne » décide la construction d’un Grand Hôtel qui ouvrira ses portes en Juin 1913. A la même époque on décide la construction de la ligne du Petit Train Jaune pour acheminer la clientèle de l’Hôtel et du barrage des Bouillouses qui fournira l’énergie pour l’électrification de la ligne.

       

En 1921, après la Première Guerre, on assiste à la création de la station et la première remontée mécanique voit le jour en 1937, mais l’essor de la station n’interviendra qu’après la deuxième guerre mondiale, soutenu entres autres par la presse et le cinéma. On assiste alors à la construction de l’infrastructure d’une ville, avec notamment, en 1967, l’ouverture du Centre National d’Entraînement en Altitude et du Lycée ainsi que du Four Solaire d’Odeillo.

         

        

                

Une vidéo intéressante, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.ina.fr/video/RBF01010141