La station de Font-Romeu

Font-Romeu est une station de montagne authentique, sportive et ensoleillée, perchée à 1800 m d’altitude, au milieu des forêts, à 10km de l’Espagne.

Cette station « vit » toute l’année grâce à ses quelque 2000 habitants, les « Romeufontains ». De nombreuses résidences secondaires complètent le paysage.

La commune de Font-Romeu-Odeillo-Via offre des infrastructures sportives à la hauteur du site d’entraînement pré-olympique qu’elle abrite : les sportifs du monde entier viennent s’entraîner au Centre national d’entraînement en altitude (CNEA). La municipalité offre également de nombreuses infrastructures sportives accessibles à tous.

Le Grand Hôtel

La première pierre du bâtiment est posée le 28 août 1910.
Le Grand Hôtel sera réalisé en s’inspirant du style Art Nouveau, tout le gros oeuvre sera réalisé en granit.

Le palace comprendra 200 chambres avec un confort moderne pour l’époque. Il y aura plusieurs halls et salons et un parc boisé sera aménagé. L’hôtel sera pourvu du téléphone et du télégraphe ainsi que de tous les équipements sportifs nécessaires : terrains de tennis, croquet, patinoire, golf, piste de luge, de curling, de bobsleigh et de ski. Le casino aura sa salle de baccara, sa roulette et autres jeux. On trouvera aussi une bibliothèque, des salons de repos avec bars, des salles de dancing pour le plaisir de la riche clientèle. Enfin, des salles des fêtes feront office de salles de théatre ou de cinéma.

A la belle Epoque, la jet-set, les têtes couronnées de l’époque et autres artistes, écrivains et célébrités de tous pays ont fréquenté en nombre l’établissement.

Four solaire d’Odeillo

Font-Romeu jouit d’un très grand ensoleillement et d’un air d’une exceptionnelle pureté. Ces deux caractéristiques ont amené l’implantation à Odeillo d’un four solaire en 1970. Premier grand four solaire de France et du monde, classé aux Monuments Historiques.

Après la crise pétrolière de 1973, les chercheurs du four solaire d’Odeillo orientent leurs travaux vers la conversion de l’énergie solaire en électricité. Le laboratoire de l’IMP (Institut de Science et de Génie des Matériaux et Procédés) recentre ensuite son activité sur l’étude des matériaux et la mise au point de procédés industriels.

Avec le retour des préoccupations énergétiques et environnementales, le laboratoire s’implique à nouveau dans la recherche de solutions concernant l’énergie et l’environnement (extraction de l’hydrogène par voie solaire et divers procédés de retraitements de déchets, y compris radioactifs).

Four Solaire d'Odeillo entouré de neige.